1er Rallye Raid 100% jeune et fun au Maroc. Toi aussi, viens vivre une folle aventure, où fun et solidarité se cotoient !

 C’est parti pour la 23ème édition du 4L Trophy !

Le coup d’envoi de la 23e édition du 4L Trophy a été donné ce jeudi midi depuis le village départ de la halle d’Iraty de Biarritz. 6000km d’aventure à travers l’Espagne et le Maroc attendent les 1065 équipages. Ils viennent en majorité de France mais aussi d’Allemagne, de Belgique, du Royaume-Uni, du Portugal, des Pays-Bas, du Luxembourg, de Suisse et d’Italie.

Il est né à une époque où Instagram n’existait pas. Il y a 23 ans, on ne comptait que deux 4L sur la ligne de départ, comme l’a rappelé Géraldine Rey au briefing à Biarritz. Et depuis, Le 4L Trophy a bien grandi. Il est même devenu un géant. Du jamais vu. Imaginez la vision de plus de 1000 4L réunies au même endroit, toutes plus bariolées les unes que les autres. Il y a la 4L licorne, l’antilope, la 4L canard en plastique… D’autres ont opté pour la sobriété avec des engins très chics. Pour la première fois, ce joyeux ensemble s’est retrouvé au complet ce jeudi matin à la halle d’Iraty de Biarritz. Et on confirme, 1065 4L qui lâchent les klaxons, ça fait du bruit.

Un départ en grandes pompes

Pour la deuxième année consécutive, les participants au 4L Trophy ne sont pas tous étudiants. Il suffit désormais d’avoir moins de 28 ans lors de la pré-inscription pour oser l’aventure. Les dunes, la piste, les bacs à sable, le road-book, la boussole… c’est pour bientôt ! Mais là, tout de suite, c’est l’heure du grand départ.

Plus de deux visages tournés vers le podium. Et pour cause. Aujourd’hui Sandy Héribert et Le Tone étaient accompagnés par le légendaire pilote Jacques Lafitte et par le non moins fameux Florent Pagny. Il n’a pas poussé la chansonnette mais l’a promis pour Marrakech ! Non, en réalité, ces deux-là sont venus encourager leurs enfants respectifs, qui font partie de la caravane. Ils ont donc donné le départ et salué la pêche de tous ces jeunes, en leur rappelant les principales consignes de sécurité. Directeur de course et fondateur du raid, Jean-Jacques Rey ne masquait pas son enthousiasme devant ce parterre de Trophistes toujours aussi motivés.

La solidarité, préambule…

Dès avant le grand départ, les effets solidaires de l’aventure sont déjà concrets. Les Trophistes ont ainsi collecté plus de neuf tonnes de denrées alimentaires au bénéfice de la Croix Rouge locale. Soit 18 000 repas à distribuer au Pays basque. Lundi, ils remettront leurs dons aux enfants du grand Sud marocain, sous l’égide de l’association « Enfants du désert ». Comme l’a précisé Laetitia Chevallier, présidente d’« Enfants du désert », depuis 2012, ce sont 25 écoles qui ont été construites dans cette région isolée du Maroc.  En plus de la piste et des rencontres, c’est aussi ça le 4L Trophy. Action, partage, solidarité. On y est.

 

jeudi 20 février 2020 à 16h44
Ok