fbpx

1er Rallye Raid 100% jeune et fun au Maroc. Toi aussi, viens vivre une folle aventure, où fun et solidarité se cotoient !

 Emma et Bérénice, équipage 334

On les prendrait presque pour des parachutistes avec leurs combi assorties. Mais il n’en est rien, ce costume, elles le doivent à leur appartenance à la famille des écoles de pharma. Explications.

C’est Emma qui dépeint le tableau : “En fait, il y a vingt-quatre facs de pharma en France et chacune a ses couleurs. Donc quand on fait des rassemblements nationaux, on est faciles à identifier.” Pour Paris, c’est rouge et bleu, les couleurs qu’Emma et Bérénice portent fièrement. On remarque toutefois un détail, façon arlequin, au niveau des mollets. “Moi j’ai récupéré un bout de Montpellier, un peu camouflage, et ça, le bleu et vert c’est Poitiers“, complète Emma. “Moi, j’ai Dijon quelque part, mais je n’ai pas eu le temps de le coudre” ajoute Bérénice en sortant un bout de tissu bleu marine de sa poche. Elle est à l’initiative du projet du 4L Trophy, suite à la participation de Thibault, son frère, en 2014. “J’ai toujours eu envie de le faire mais je pensais que c’était compliqué pour nous, mais un équipage de notre fac s’est lancé il y a quatre ans. Donc je l’ai proposé à Emma, qui m’a dit, chaud on y va !” De son côté, Emma avait un ami Trophiste l’an dernier. “Quand il m’a raconté, ça m’a trop donné envie !

Voilà comment tout a commencé.

Après un Paris – Boulaajoul, elles sont ravies de ne pas avoir traversé de grosse galère mécanique. Juste un petit souci de démarrage. “On a calé à un feu rouge et la 4L ne voulait pas redémarrer. Heureusement, nos amis mécanos, d’abord des Trophistes, puis les pros du rallye, se sont arrêtés ; ils ont réglé le ralenti et un peu touché à l’allumage et c’est reparti !”

Si Emma et Bérénice ne devaient retenir qu’une chose de ce début d’aventure, ce serait le fait que quel que soit l’endroit où elles s’arrêtent, elles se font des potes partout. “Tout le monde est super sympa et on peut dire à tout moment, oh il y a nos copains là-bas !” Elles ont encore pu le vérifier hier midi, lors de leur pause déj, qui s’est transformée en deux heures hyper sympas.

Elles tiennent à remercier toutes les personnes qui les ont aidées, dont deux en particulier : “Ma maman Géraldine, qui a fêté son anniversaire 20 février dernier. On a trouvé beaucoup de sponsors grâce à elle” précise Bérénice. Et puis aussi Yohann, de chez Aforpa, un CFA de mécaniciens qui les sponsorise et qui les a beaucoup soutenues, y compris les dimanches et jusqu’à la veille de l’événement.

Les écoles de pharma sont donc bien représentées ! Que l’aventure soit belle !

lundi 24 février 2020 à 09h20