1er Rallye Raid 100% jeune et fun au Maroc. Toi aussi, viens vivre une folle aventure, où fun et solidarité se cotoient !

 En transit, entre Espagne et Maroc

Une bonne partie des équipages a traversé le détroit de Gibraltar ce samedi, via trois ferries, pour rejoindre la ville d’Arbaa Shoul, près de Rabat qui les accueille pour le premier bivouac sur le sol marocain. Le reste de la caravane embarquera pour Tanger demain matin à l’aube.

Premier JT, dédice de Mike Horn, briefing, traversée, soirée à Rabat pour les uns, dernière nuit en Espagne pour les autres… Retour sur les temps forts de cette 3e journée d’aventure.

 

Briefing général

Les voilà enfin tous réunis, avant de se rediviser en deux groupes pour quelques heures encore. Après promis, les Trophsites ne seront plus séparés. Mais il en faut des bateaux (5 !), pour faire traverser toutes ces 4L vers Tanger. Ce matin, ils étaient encore réunis pour le briefing du rallye-raid, fixé à 10:30. Avant les consignes d’usage, les jeunes ont pu visionné le premier JT de l’aventure, avec une belle surprise en bonus… Mike Horn, le célèbre aventurier a adressé une dédicace à tous les Trophistes ! Pour ceux qui l’auraient loupée, vous pouvez la retrouver en cliquant ici. Puis Géraldine, Franck et Julien, le trio familial qui incarne la direction de course en attendant l’arrivée de Jean-Jacques, très attendu par les Trophistes, ont rappelé les règles de sécurité et de bons sens lors du traditionnel briefing que l’on peut résumer ainsi : « soyez vigilants, soyez polis, ne vous suivez pas de trop près, pensez à ménager votre monture. » Ils ont aussi eu une pensée émue pour  les quelques équipages privés de 4L Trophy pour cause de panne de dernière minute irréparable… Si vous nous lisez, cœur avec les doigts ! Le briefing, c’est le grand temps de rassemblement. On y mesure l’incroyable dimension du raid et l’enthousiasme des participants. 

La traversée

Installé face à Algeciras, le rocher de Gibraltar indique le chemin vers l’Afrique. Pour rejoindre Tanger et le Maroc, une traversée d’une quarantaine de kilomètres d’environ deux heures. L’image du ventre des bateaux accueillant des dizaines de 4L est toujours impressionnante. A bord, on tamponne son passeport et cette année, on atteste aussi de son schéma vaccinal complet, Covid oblige. Une fois ces formalités effectuées, des petits groupes se forment. Certains profitent du ferry pour s’offrir une courte sieste. D’autres jettent un œil au road book. Les côtes du Maroc se dessinent très vite à l’horizon. Et lorsque l’on sort du bateau, on est saisi d’une émotion particulière. On y est enfin. Une autre aventure commence.

En route vers l’Atlas

La moitié des équipages qui a effectué la traversée a donc rejoint Arbaa Shoul, près de Rabat, pour y passer la nuit. Les autres équipages franchiront le détroit de Gibraltar demain, avec deux départs prévus très tôt. Tous convergeront ensuite vers le bivouac de Boulaajoul. Une magnifique plongée dans l’Atlas, ponctuée par les premiers mètres de piste. Les choses sérieuses quoi ! Et les paysages à couper le souffle…

Saturday 07 May 2022 à 22h38