fbpx

1er Rallye Raid 100% jeune et fun au Maroc. Toi aussi, viens vivre une folle aventure, où fun et solidarité se cotoient !

Le volontariat de Solidarité International, une opportunité pour les jeunes

Vivre une expérience à l’étranger et réaliser une mission de solidarité en même temps ? C’est possible ! Le Volontariat à l’étranger vous propose 2 volontariats différents le Volontariat International en Entreprises et le Volontariat de solidarité International. Le Volontariat de solidarité International vous permet de combiner une expérience à l’étranger et l’aide aux autres. Voici quelques explications qui vous éclaireront sur cette expérience extraordinaire.

 

De quoi s’agit-il ?

Le Volontariat de solidarité International est un engagement auprès d’une association agrégée. Ce volontariat se déroule hors de l’Espace Économique Européen et peut durer entre 12 et 24 mois.

Votre association peut avoir différentes missions comme des missions économiques, politiques, de communication, de maintien.

 

 

Pour qui ?

Pour réaliser un Volontariat de Solidarité Internationale, vous devez être majeur et ne pas être engagé dans un contrat de travail.

En quoi, c’est une opportunité ?

Ce volontariat vous permet de vivre à l’étranger et d’avoir une expérience professionnelle en plus. Vous allez découvrir une nouvelle culture et un nouveau pays. Cette expérience peut être un véritable tremplin professionnel car vous allez y acquérir de nouvelles compétences selon vos missions au sein de l’association ou de l’ONG. Vous allez également parfaire vos langues vivantes selon les pays dans lesquels vous partirez.

 

Comment est financé ce volontariat ?

 

Tout d’abord, l’État français soutient ces missions humanitaires et vous pouvez ainsi demander certaines aides comme une participation aux coûts de couverture sociale. Des aides qui peuvent vous aidez pendant votre volontariat mais aussi à votre retour. De plus, l’organisme prend des frais en charge comme les frais de voyage ou encore pour la protection sanitaire. Le volontaire reçoit aussi une indemnité mensuelle de minimum 100 euros hors nourriture et hébergement. Toutefois cette indemnité n’est pas un salaire, elle doit permettre de subsister à ses besoins et ne pas être en décalage avec le niveau de vie local.

 

Vous trouverez ici, les démarches à suivre.

Catégorie
Solidarité
Ok